Publicités

Le Private equity pour faire mieux que le CAC 40

Le private equity, mieux que le CAC 40 ?

Sur les quinze dernières années, l’investissement dans des entreprises « non cotées en Bourse », ce que l’on appelle le « private equity » dans le jargon a rapporté 10,8 % par an, quand la bourse de Paris a progressé de 7,1 % en moyenne.

Ok ! Mais vous allez me dire « investir dans des entreprises, c’est compliqué ! ». Et un peu risqué aussi !

Tatoufo !

Aujourd’hui, il existe de nombreux produits boursiers qui permettent de miser sur les futures licornes françaises.

C’est le cas des fonds communs de placements pour l’innovation (FCPI) et les fonds d’investissement de proximité (FIP), qui permettent d’investir dans le « private equity » en limitant les risques, avec une petite carotte fiscale à la clé. Mieux !

Les fonds communs de placement à risque (FCPR) font désormais partie des unités de compte que vous pouvez loger dans un contrat d’assurance-vie.

Et avec les nouveaux contrats d’assurance vie « Euro Croissance » que veut lancer le gouvernement, votre épargne sera même garantie !

Mais seulement au bout de 8 ans, à l’échéance du contrat. On ne peut pas tout avoir, non plus !

Publicités

Jean-Jacques Manceau

Jean-Jacques Manceau est diplômé d’un DEA d’Etudes politiques de Lille 2. Il commence sa carrière de journaliste à la Voix-du-Nord et à l’Etudiant avant de se spécialiser dans l’économie et la finance. D’abord au Revenu puis à Capital. Il devient rédacteur en chef à l’Expansion en 2002. Spécialiste en stratégie d'entreprise, il écrit en 2010 un ouvrage sur « Le Club Med, réinventer la machine à rêve ». En 2012, il s’oriente dans la communication en devenant Directeur de la communication externe d'une multinationale du sport. Il est aujourd'hui auteur et éditorialiste.

Votre avis

%d blogueurs aiment cette page :