Immobilier, les 12 nouveautés à connaître avant d’investir

2018, l’année du changement pour l’immobilier. Retour sur ce big bang en 12 mesures phares.

 

  1. Coup de pouce à la location en meublé

Jusqu’à 70 000 euros, les loyers tirés des meublés bénéficient d’un abattement forfaitaire de 50 %. Au dessus, ils profitent du régime des déficits fonciers

  1. Un bail de location plus souple pour favoriser la mobilité

Ce contrat de location dit  « bail mobilité » permettra aux salariés en CDD ou en formation de louer un logement pendant une durée d’un à dix mois, non renouvelable, sans dépôt de garantie du locataire.

  1. Réduction du coût des aides personnalisées au logement

Suppression de l’APL pour les primo-accédants et diminution de 60 € par mois de l’APL pour les locataires en HLM.

4.5 Concentrer les investissements sur les zones qui en ont vraiment besoin

Le Dispositif de défiscalisation Pinel est prolongé pendant 4 ans, jusqu’au 31 décembre 2021 mais recentré sur les zones ou l’immobilier est tendu.

Le Prêt à taux zéro (PTZ) est prolongé mais réduit

  1. Soutien à la rénovation énergétique

Le crédit d’impôt transition énergétique de 30% du montant des dépenses effectuées pour rénover son bien immobilier, va devenir une subvention.

  1. Défiscalisation des terrains constructibles

Un nouvel abattement fiscal sur la plus-value sur les ventes de terrains constructibles

  1. Augmentation de la CSG sur les revenus fonciers imposables

Depuis le 1er janvier 2018, le taux est passé à 17,2 % pour les revenus fonciers qui y sont soumis.

  1. La fin progressive de la taxe d’habitation

Diminution progressive de la taxe d’habitation pour 80 % de la population d’ici 2020.

  1. Remplacement de l’impôt sur la fortune (ISF) par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI)

L’IFI concerne les patrimoines immobiliers non professionnels supérieurs à 1,3 million, nets de dette.

  1. La résiliation de  l’assurance emprunteur facilitée

Les emprunteurs peuvent désormais renégocier chaque année l’assurance de leur prêt immobilier.

  1. Taxation des revenus des plans d’épargne logement (PEL)

Les nouveaux PEL seront soumis au prélèvement forfaitaire unique de 30 % dès la première année.

  1. […] comme beaucoup d’investisseurs, vous vous dites que l’immobilier locatif n’est pas dans vos moyens, voici quelques chiffres qui vont vous prouver le contraire. […]

    Répondre

  2. […] vous avez mis votre banquier en concurrence, avec l’aide d’un courtier, pour obtenir le meilleur taux possible pour votre […]

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :