Épargne : L’incroyable montagne de cash des Français

Publicités

Les Français ont accumulé un matelas d’épargne de plus de 100 milliards d’euros pendant le confinement. C’est le montant du plan de relance du gouvernement.

Selon la note mensuelle sur la « Situation financière des ménages », publié vendredi par la Banque de France et dont le Parisien a eu connaissance, entre mars et juillet les Français ont mis de côté « sur leurs comptes à vue, leurs livrets et comptes rémunérés une fois déduits leurs crédits » 85,6 milliards d’euros, et même jusqu’à 107,5 milliards d’euros en comptant les 21,9 milliards de cash qui dorment bien sagement sur les comptes courants.

Beaucoup de Français jugent que faible inflation, autour de 0,8 %, rend la rémunération du Livret A, 0,5 %, plutôt intéressante. Surtout, il est disponible à tous moments et garantis par l’État.

25 fois plus de collecte

La banque centrale précise qu’en juillet, le montant des économies a même atteint 16 milliards d’euros, soit 2,5 fois plus que le montant moyen des dépôts collectés chaque mois depuis 2017 (6 milliards d’euros).

Selon la Banque de France, le bas de laine des Français n’a jamais été si important. Avec les conséquences que l’on connaît. Alors que les entreprises ont fait face à d’énormes diffcultés, les ménages ont épargné ce qu’ils n’ont pas consommé.

Selon le Ministre de l’économie, Bruno Le Maire : « Ces 100 milliards d’euros d’épargne doivent s’ajouter aux 100 milliards d’euros du plan de relance pour soutenir notre économie.».

Un taux d’épargne qui s’envole

Le taux d’épargne des Français s’est envolé depuis le début du confinement. Selon les chiffres de l’Insee parus le 26 août, alors que la consommation des ménages a lourdement chuté au deuxième trimestre (- 11,5% après – 5,8%) en raison du confinement, le taux d’épargne a grimpé à 19,7% au premier trimestre puis à 27,4% au deuxième ! À titre de comparaison, il était de 14,9% en 2019.