Publicités

Pourquoi le coût des assurances va encore flamber

Le prix des assurances explosentjpg

En 2018, le coût des assurances auto, habitation et santé, progresse plus vite que l’inflation. A quoi faut-il s’attendre en 2019 ?

Le moins que l’on puisse dire c’est que la concurrence ne fait pas toujours baisser les tarifs. En matière d’assurance, en tous cas. Selon l’indice du prix des assurances publié chaque mois par Assurland, en septembre 2018, les prix ont progressé sur douze mois glissants de 1,7 % en assurance automobile, de 2,7 % en habitation et de 2,3 % en santé.

Comment expliquer de telles hausses de tarifs des assurances ?

En matière de contrat automobile, tous les voyants sont pourtant au vert. La baisse continue et importante des accidents graves sur la route sur les douze mois glissants. Selon les statistiques, on dénombre 6,5 % de tués et 11,4 % d’hospitalisés en moins. Grâce à la loi Hamon, il est désormais très facile de changer d’assureurs. Ce qui devrait augmenter la concurrence et donc faire baisser les prix.

Des assurances qui épongent les coûts

Mais selon une dialectique désormais bien rodée, les assureurs assurent devoir couvrir des réparations de plus en plus cher. Les prix de la main-d’œuvre (+2,7 % en 2017), des pièces détachées (+2,3 %) et des pare-brise (+2,5 %) flambent. En cause, l’arrivée de nouvelles technologies (radars et lasers dans les pare-chocs pour les régulateurs adaptatifs, feux toujours plus complexes) qui exigent des professionnels plus pointus et des pièces détachées plus chères. Et cela ne devrait pas s’arranger dans le futur avec des voitures plus connectées et des aides à la conduite toujours plus nombreuses.
Pour l’assurance habitation, les catastrophes climatiques, les ouragans, inondations et autres tempêtes sont passées par la. Résultats : 2, 7 % de hausse en un an.

Hausse des assurances de 2,5 % en 2019

Un mouvement de hausse qui ne devrait pas se calmer en 2019. Selon le cabinet Facts & Figures la hausse des tarifs d’assurance devrait atteindre entre 1 et 2 % en moyenne en automobile et osciller de 0 % à 5 % en habitation avec une majoration moyenne de 1 à 2 %.
Des projections confirmés par le site de comparaison d’assurance Assurland qui anticipe entre 1 et 1,5 % de hausse pour l’assurance auto en 2019, 3 % pour la multirisques habitation et 2,5 % pour la mutuelle santé. Compte tenu du vieillissement de la population et de l’amélioration des technologies médicales, les dépenses de santé continuent d’augmenter plus vite que l’inflation.

Assurland.com prévoit donc une augmentation des prix d’environ 2,5 % en 2019.

Publicités

Jean-Jacques Manceau

Jean-Jacques Manceau est diplômé d’un DEA d’Etudes politiques de Lille 2. Il commence sa carrière de journaliste à la Voix-du-Nord et à l’Etudiant avant de se spécialiser dans l’économie et la finance. D’abord au Revenu puis à Capital. Il devient rédacteur en chef à l’Expansion en 2002. Spécialiste en stratégie d'entreprise, il écrit en 2010 un ouvrage sur « Le Club Med, réinventer la machine à rêve ». En 2012, il s’oriente dans la communication en devenant Directeur de la communication externe d'une multinationale du sport. Il est aujourd'hui auteur et éditorialiste.

Un commentaire sur “Pourquoi le coût des assurances va encore flamber”

Votre avis

%d blogueurs aiment cette page :