Publicités

Et si on tapait sur les retraités exilés ?

Faut-il faire payer plus aux retraités éxilés ?

Que nos amis retraités qui coulent des jours heureux sous le soleil du Portugal ou de Thaïlande se rassurent. L’État ne vous oublie pas !

Au parlement, on s’active pour limiter les avantages fiscaux des retraités en exil.

Car si les retraités en France ont été durement touchés avec la hausse de la CSG (+1,7 %), les non-résidents fiscaux sont passés entre les gouttes. Les exilés auraient dû voir leur cotisation maladie augmenter, mais le dispositif a été annulé car il ne permettait pas d’exonérer les « petites retraites ».

Mais ça risque de ne pas durer ! Car la députée Sacha Houlié a concocté une petite note à l’intention de l’Élysée pour proposer une hausse de cotisations sur les pensions de ceux qui s’exilent fiscalement.

Concrètement, elle veut profiter de la mise en place du prélèvement à la source pour instaurer un seuil de déclenchement d’une augmentation de la cotisation qui sera basé sur la pension elle-même, et non plus sur le revenu fiscal de référence.

Avec un petit bonus ! Une hausse plus forte pour les retraités qui bénéficient de régimes fiscaux avantageux dans leur pays d’adoption !

Malin, ça !

Mais pas sûr que notre président se laisse convaincre de taper encore une fois sur nos aînés !

Publicités

Jean-Jacques Manceau

Jean-Jacques Manceau est diplômé d’un DEA d’Etudes politiques de Lille 2. Il commence sa carrière de journaliste à la Voix-du-Nord et à l’Etudiant avant de se spécialiser dans l’économie et la finance. D’abord au Revenu puis à Capital. Il devient rédacteur en chef à l’Expansion en 2002. Spécialiste en stratégie d'entreprise, il écrit en 2010 un ouvrage sur « Le Club Med, réinventer la machine à rêve ». En 2012, il s’oriente dans la communication en devenant Directeur de la communication externe d'une multinationale du sport. Il est aujourd'hui auteur et éditorialiste.

Votre avis

%d blogueurs aiment cette page :