Vous le savez tous, avec la mise en place du prélèvement de l’impôt à la source, votre salaire net va baisser à partir de janvier 2019. Au-delà du choc psychologique, cela risque de modifier l’évaluation de votre capacité d’emprunt lors d’une demande de crédit immobilier.

Car avant d’accorder un prêt immobilier, les banques calculent le « taux d’endettement » et le « reste à vivre » en prenant en compte tous les revenus et toutes les charges du ménage.

Si le salaire net baisse, pour un même montant emprunté, le taux d’endettement augmente mécaniquement.

Certains risques de passer la barre des fameux 33 % d’endettement qu’il ne faut pas dépasser.

D’où la crainte des professionnels, que l’impôt à la source réduise la capacité d’endettement des ménages et donc leur pouvoir d’achat immobilier.

De même, cela va compliquer les renégociations de crédit.

Pour un couple qui a des revenus de 6 000 euros avant impôt sa capacité d’emprunt devrait diminuer d’environ 50 000 euros pour un crédit sur 25 ans à 1,7 %.

Certaines banques prennent déjà en compte l’impôt pour évaluer la capacité d’emprunt ?

La pratique devrait donc être généralisée.

Publicités

Une pensée sur “MoneyTime ! 2 minutes pour comprendre pourquoi l’impôt à la source va rendre l’emprunt Immobilier plus difficile”

Laisser un commentaire