Publicités

Pourquoi l’impôt à la source va rendre l’emprunt Immobilier plus difficile

Les prêts immobiliers plus difficiles ?

Vous le savez tous, avec la mise en place du prélèvement de l’impôt à la source, votre salaire net va baisser à partir de janvier 2019. Au-delà du choc psychologique, cela risque de modifier l’évaluation de votre capacité d’emprunt lors d’une demande de crédit immobilier.

Car avant d’accorder un prêt immobilier, les banques calculent le « taux d’endettement » et le « reste à vivre » en prenant en compte tous les revenus et toutes les charges du ménage.

Si le salaire net baisse, pour un même montant emprunté, le taux d’endettement augmente mécaniquement.

Certains risques de passer la barre des fameux 33 % d’endettement qu’il ne faut pas dépasser.

D’où la crainte des professionnels, que l’impôt à la source réduise la capacité d’endettement des ménages et donc leur pouvoir d’achat immobilier.

De même, cela va compliquer les renégociations de crédit.

Pour un couple qui a des revenus de 6 000 euros avant impôt sa capacité d’emprunt devrait diminuer d’environ 50 000 euros pour un crédit sur 25 ans à 1,7 %.

Certaines banques prennent déjà en compte l’impôt pour évaluer la capacité d’emprunt ?

La pratique devrait donc être généralisée.

Publicités

Jean-Jacques Manceau

Jean-Jacques Manceau est diplômé d’un DEA d’Etudes politiques de Lille 2. Il commence sa carrière de journaliste à la Voix-du-Nord et à l’Etudiant avant de se spécialiser dans l’économie et la finance. D’abord au Revenu puis à Capital. Il devient rédacteur en chef à l’Expansion en 2002. Spécialiste en stratégie d'entreprise, il écrit en 2010 un ouvrage sur « Le Club Med, réinventer la machine à rêve ». En 2012, il s’oriente dans la communication en devenant Directeur de la communication externe d'une multinationale du sport. Il est aujourd'hui auteur et éditorialiste.

Un commentaire sur “Pourquoi l’impôt à la source va rendre l’emprunt Immobilier plus difficile”

Votre avis