Publicités

[vidéo] En France, il fait bon être au chômage ?

Vrai ou faux : Il fait bon être au chômage en France ? Réponse avec Tatoufo

Vrai ou faux ? En France, il fait bon être au chômage ?
La réponse en vidéo avec Tatoufo.

Heureux comme un chômeur en France !

Vous travaillez 4 mois, vous vous inscrivez à Pôle emploi et hop, vous recevrez environ 67% de votre dernier salaire en indémnisation chômage.

Elle est pas belle la vie ?

Eh, si vous avez plus de 50 ans et perdu un gros salaire c’est carrément le jackpot !

Vous pouvez toucher jusqu’à 6300 € pendant 3 ans.

Lire aussi : La gabegie des aides au logement

Ah il n’y a pas à dire, il fait bon être au chômage en France.

Tatoufo !

Bon on caricature un peu le système, car en moyenne l’indemnisation des chômeurs, c’est plutôt autour de 1100 € net par mois.

En plus quand on regarde bien, on est pas vraiment les mieux lotis en Europe.

Selon une étude du Trésor qui compare la situation des chômeurs en Europe, on est beaucoup moins bien indemnisés que les Luxembourgeois qui perçoivent 87 % de leur dernier salaire ou que les Danois qui touchent 84 %.

Même les Portugais font mieux avec 74% de leur ancienne rémunération.

Ah bon, même les Portugais ?

Le pire, c’est qu’en fin de droit, on touche quasiment plus rien contrairement à la plupart des autres pays Européens.

La loose !

Ah le mythe du « french chômeur » qui se la coule douce au frais de la princesse en prend un sacré coup !

Publicités

Jean-Jacques Manceau

Jean-Jacques Manceau est diplômé d’un DEA d’Etudes politiques de Lille 2. Il commence sa carrière de journaliste à la Voix-du-Nord et à l’Etudiant avant de se spécialiser dans l’économie et la finance. D’abord au Revenu puis à Capital. Il devient rédacteur en chef à l’Expansion en 2002. Spécialiste en stratégie d'entreprise, il écrit en 2010 un ouvrage sur « Le Club Med, réinventer la machine à rêve ». En 2012, il s’oriente dans la communication en devenant Directeur de la communication externe d'une multinationale du sport. Il est aujourd'hui auteur et éditorialiste.

Votre avis