« Yes Icahn ! », la méthode Trump pour gagner en bourse à tous les coups !

Les boursicoteurs le savent bien, la seule façon de gagner en bourse, c’est de bénéficier d’infos confidentielles avant tout le monde, les fameux « délit d’initiés ».

Dernier exemple en date, Carl Icahn, le hedge fund activiste, soutien de Donald Trump, a misé un milliard de dollars peu avant l’annonce des résultats définitifs et a empoché le gros lot.

Selon le journal Les Echos, « il faisait partie du cénacle qui avait fêté en petit comité l’élection de Donald Trump dans la nuit de mardi à mercredi. Carl Icahn, le célèbre activiste, dont la fortune personnelle est estimée à 16 milliards de dollars ne pouvait pas manquer cette fête, étant un des soutiens indéfectibles du républicain. Mais les affaires ont vite repris le dessus et le gérant de hedge fund, flairant la bonne affaire, s’est éclipsé vers minuit, avant les résultats définitifs, pour miser 1 milliard de dollars sur les contrats à terme sur l’indice Standard and Poor’s 500, Wall street étant alors fermé. Le contrat sur S&P 500 était alors en chute libre de plus de 5% à 2020 points. Il a ainsi profité du rebond de 7% de Wall Street en 24 heures, comme il l’a raconté à « l’agence Bloomberg » : « J’aurais investi davantage si je l’avais pu car c’est un de mes meilleurs investissements. L’indice S&P 500 était incroyablement liquide (NDLR : on pouvait en acheter et vendre de grande quantité sans en faire varier le cours). Tout le monde paniquait sans la moindre raison », s’est-il félicité. Ce fut une opportunité spéculative historique. Depuis l’élection de Trump, le portefeuille de Carl Icahn a gagné près de 700 millions de dollars et celui de John Paulson, autre hedge fund soutien de Trump a bondi de près de 500 millions de dollars car il est historiquement très investi sur les valeurs pharmaceutiques qui ont fortement progressé après le résultat.

Carl Icahn a été  longtemps pressenti comme le futur Secrétaire au Trésor de Trump ,  ce qu’il a encore écarté estimant qu’il préférait rester indépendant.  »

Wall Street, Yes Icahn !

 

  1. […] Des valeurs qui ont pourtant le vent en poupe depuis l’élection  de Donald Trump […]

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :