Publicités
MoneyTime

Frais bancaires en vacances : 6 conseils pour les éviter

Comment éviter les frais bancaires en vacances

En 2017, les vacanciers français ont perdu plus de 700 millions d’euros en frais bancaires en voyage. Pour anticiper au mieux et éviter ces dépenses superflues, voici 6 conseils à suivre.

Les frais bancaires cachés, comment ça marche ?

Les frais cachés s’expliquent par la marge facturée (sur les frais de paiement et sur le taux de change) par les fournisseurs de services de paiement (banque, bureaux de change…) aux consommateurs qui effectuent des opérations à l’étranger. Voici quelques conseils de la fintech TransferWise qui permettront aux voyageurs de les éviter et donc de faire des économies pendant leur séjour !

Les frais bancaires superflus, comment les éviter ?

  1. Se renseigner auprès de sa banque sur les frais de retrait et de paiement et les taux de changes qui sont appliqués à l’étranger (hors zone euros) pour être au courant de la marge appliquée sur chaque utilisation de carte.
  2. Vérifier la date de péremption de sa carte ainsi que les plafonds de paiements/retraits.
  3. Éviter au maximum d’échanger son argent à l’aéroport où les taux de change sont particulièrement élevés et majorés.
  4. Une fois sur place, éviter au maximum le paiement par carte bancaire traditionnelle.
  5. Privilégier lors de vos achats par carte la devise locale du pays plutôt que l’euro pour éviter un taux de change élevé.
  6. Éviter l’utilisation d’un compte bancaire traditionnel lors de vos voyages, d’autres alternatives existent pour économiser de l’argent, comme des comptes multi-devises ou les cartes sans frontières multi-devises qui permettent aux utilisateurs de dépenser, de transférer ou de recevoir de l’argent à l’international au taux de change réel, tout en évitant les frais bancaires exorbitants.
Publicités

Jean-Jacques Manceau

Jean-Jacques Manceau est diplômé d’un DEA d’Etudes politiques de Lille 2. Il commence sa carrière de journaliste à la Voix-du-Nord et à l’Etudiant avant de se spécialiser dans l’économie et la finance. D’abord au Revenu puis à Capital. Il devient rédacteur en chef à l’Expansion en 2002. Spécialiste en stratégie d'entreprise, il écrit en 2010 un ouvrage sur « Le Club Med, réinventer la machine à rêve ». En 2012, il s’oriente dans la communication en devenant Directeur de la communication externe d'une multinationale du sport. Il est aujourd'hui auteur et éditorialiste.

Votre avis