Publicités

Les « sans-dents » ont pris le pouvoir chez Toblerone

Shoking !

En Angleterre, Mondelez, le fabricant des barres de chocolats Toblerone a creusé les écarts entre les morceaux triangulaires de certaines barres de chocolat afin d’éviter une augmentation du prix de la barre. Les barres Toblerone de 400 grammes ont été réduites à 360 grammes et celles de 170 grammes à 150 grammes, soit une baisse de 10% du poids. Chaque triangle est désormais espacé d’un demi-centimètre supplémentaire.

Les raisons de ce qui se révèle comme un outrage aux yeux des fans de la marque : la hausse du prix de la matière première liée au Brexit !

« Comme beaucoup d’autres compagnies, nous sommes confrontés à une hausse des coûts des ingrédients. Nous l‘avons supportée aussi longtemps que possible, mais pour garantir que Toblerone reste abordable en rayon et garde sa forme triangulaire, nous avons dû réduire le poids de deux de nos barres au Royaume-Uni seulement (…) ».

Face à la hausse des prix, Mondelez aurait pu augmenter ses prix ou réduire ses marges, mais selon les fans de la marque, la multinationale a choisi la pire solution : donner à sa barre un aspect « bouche édentée ».

Même si Mondelez a  tenu à démentir l’hypothèse Brexit. Un porte-parole a reconnu que le taux de change de la livre n’était « pas favorable » pour l’instant.

En attendant, l’impact du Brexit n’est pas qu’un fantasme. Deux marques américaines comme les chips Walkers et les produits surgelés Bird Eye ont bel et bien annoncé des hausses de prix à cause du Brexit.

Publicités

Jean-Jacques Manceau

Jean-Jacques Manceau est diplômé d’un DEA d’Etudes politiques de Lille 2. Il commence sa carrière de journaliste à la Voix-du-Nord et à l’Etudiant avant de se spécialiser dans l’économie et la finance. D’abord au Revenu puis à Capital. Il devient rédacteur en chef à l’Expansion en 2002. Spécialiste en stratégie d'entreprise, il écrit en 2010 un ouvrage sur « Le Club Med, réinventer la machine à rêve ». En 2012, il s’oriente dans la communication en devenant Directeur de la communication externe d'une multinationale du sport. Il est aujourd'hui auteur et éditorialiste.

Votre avis