[Finances Personnelles] 5 Idées Reçues Sur Les Découverts Bancaires

office-620822_1920

Mylittlemoney

Après une forte baisse en 2014, due au plafonnement des commissions d’intervention, les frais liés au dépassement de découvert augmentent depuis 3 ans. Combien vous coûtent-ils ? Qui en profite ? Qui en abuse ? Une étude du site Panorabanques vient tordre le coup à quelques idées reçues sur les découverts bancaire.

Les découverts bancaires sont gratuits.

Pas vraiment. Ils ne sont offerts que dans la moitié des établissements bancaires sondés. Et la plupart du temps, ils sont inclus dans les packages de services… payants. Dans les autres banques, ce service coûte en moyenne 7€ par an (frais de mise en place ou de dossier – hors agios). Les clients les plus demandeurs d’une autorisation sont évidemment ceux qui sont le plus souvent dans le « rouge ».

Les découverts bancaires n’intéressent que les plus modestes.

Idée reçue. 91% des personnes qui dépassent une fois par mois leur limite autorisée souhaitent une autorisation de découvert (vs 68% en moyenne). Mais par prudence, 41% de ceux qui ne sont jamais en dépassement souhaitent quand même bénéficier de cette souplesse de gestion. L’étude montre que 23% des Français sont en dépassement de découvert autorisé au moins une fois par mois, 21% une fois par trimestre et 16% une fois par an. Les Français qui gagnent moins de 1 500€ par mois sont pour 27% d’entre eux dans le rouge tous les mois, les plus aisés (revenus de plus de 3 000€ par mois) l’étant deux fois moins souvent (13%). Mais globalement, même parmi les plus aisés, ils sont 51% à être en dépassement de découvert autorisé au moins une fois par an.

On peut négocier son autorisation de découvert.

Non. Le niveau de l’autorisation de découvert est en général fonction des revenus. L’usage veut que les banques consentent à leurs clients une autorisation équivalente à un demi-mois de revenus mais ce n’est pas systématique. Les banques en ligne proposent généralement des autorisations modulables.

Les femmes sont plus dépensières !

Eh non, ce n’est pas une idée reçue. L’étude montre que les femmes sont plus nombreuses que les hommes à souhaiter une autorisation de découvert : 72% contre 63%. Elles franchissent aussi plus souvent la limite autorisée (26% des femmes sont en dépassement tous les mois contre 19% pour les hommes).

Combien ça coûte en cas de dépassement ?

Dès que la limite autorisée est dépassée, et que le compte vire au rouge vif, l’addition devient encore plus lourde car le taux appliqué est encore plus pénalisant : il peut atteindre 16% dans les banques en ligne et 20% dans certaines banques traditionnelles. En moyenne les découverts bancaires vous coûtent 60 euros par an.

Pour vous éviter de payer des agios, une start-up, Linxo propose un système ingénieux. Son application anticipe vos découverts ! Comment procède-t-elle ? À partir des éléments fournis qui sont récurrents, dans vos entrées et sorties d’argent, comme le loyer, le salaire ou le remboursement d’emprunt, l’application est capable de prédire, sur 30 jours, grâce à un algorithme performant, les jours où vous risquez d’être dans le rouge. Vous recevez pour cela une notification qui vous prévient des risques de découvert et vous propose de faire un virement préventif, pour éviter ce que tout possesseur de compte en banque redoute : les agios. À noter cependant que cela reste efficace lorsque les dépenses sont stables et qu’il n’y a pas de grosses sorties imprévues. L’application est capable aussi de gérer les clients ayant des comptes dans plusieurs banques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :